rv6a.gif (8413 bytes)         rv6b.gif (5993 bytes)  

6.   Deux montagnes

Yáng Wénguang, dans une expédition militaire,
fût investi pendant 3 mois par l´ennemi dans Liuzhou.
Une nuit il rêva qu´il courait vers deux montagnes.

rv6d.gif (808 bytes)

Ses officiers et soldats lui expliquèrent:
"Deux montagnes: shan
(écrites, en chinois classique, de haut en bas),
c´est chu: sortir ".
Le jour suivant, en effet, ils sortirent de la ville assiégée.

Entre deux montagnes, il y a une ouverture, une échappée possible.
Le rêve se comprend aisément:
l´issue à cette situation intenable était,
pour Yáng Wénguang,
de risquer le tout pour le tout.

Par sa symbolique, il est le miroir du rêve d'Alexandre avant la prise de Tyr :
compensation au lieu de puissance.

retour