Le rêve poliorcétique d´Alexandre:

Après avoir assiégé la ville de Tyr durant sept mois,
de février à août 332 avant notre ère
Alexandre le Grand décida un jour de lever le siège.
Il croyait avoir perdu toutes ses chances.
La nuit suivante cependant, il rêva qu´il rencontrait un satyre.

Son conseiller, le lendemain lui expliqua:
"Sa"
(à toi, en grec) et Tyr, c´est "Tyr sera tienne".
Effectivement, après avoir osé rêver sa victoire sur Tyr, il pénétra dans Tyr,
sans résistance de la part des assiégés, qui eux aussi n´en pouvaient plus.


C'est 400 ans après ces événements
que le biographe Plutarque rapporte ce rêve
dans Alex..XXIV (8-9) :

rvca.gif (13553 bytes)

  Alexandre eut, pendant son sommeil, une nouvelle vision :
Un satyre lui apparut qui semblait, de loin,
vouloir jouer avec lui, mais qui prenait la fuite
dès qu'il voulait l'attraper.
Enfin, après force supplications et poursuites,
il lui tomba entre les mains.


Les devins donnèrent de ce songe une interprétation assez vraisemblable:
ils partagèrent le mot satyre en deux, Sa-Tyros, et déclarèrent : Tyr sera tienne.

On montre encore une fontaine près de laquelle Alexandre cru voir en songe ce satyre.

rvcb.jpg (33484 bytes)

Cont@act

retour