Sphinx :  l'énigme  &  le pouvoir  

Léo DUBAL
dubal  @ archaeometry

oedipus

Qui mieux que INGRES n'est parvenu à immortaliser la relation incestueuse
entre le charnel et la connaissance, entre l'énigme et le pouvoir ?

La Sphinge-JOCASTE, détentrice légitime du secret des origines,
se précipite à deux reprises dans les abîmes obscures, lorsque son fils résout les énigmes :
celle de la vie de l'homme, puis celle de l'assassinat du patriarche.
(C'est
 CREON, l'Oncle maternel d'OEDIPE,  la figure du père dans la pensée matrilinéaire,
qui promet incestueusement sa soeur au vainqueur du Sphinx... ) .


"Car - ainsi l'a dit Zarathoustra - nul Sphinx
n'a jamais fait son nid hors du Palais humain..."
(Geoges PEREC, la disparition, ch. 3)


D'ailleurs même dans les sociétés patriarcales actuelles,
l'énigme des origines
tente de perdurer grâce au catéchisme sur l'Immaculée Conception !

 570BCE   Oenochoe   OedipeVeme siècle
      La fille de Typhon et d'Echina                "L' enlèvement"                               OEDIPE répond (Vème s.)

C'est vers l'an -570 que la figure de la Sphinge apparaît dans l'iconographie hellène.
Elle devient ailée, et son corps perd son allure léonine (faute de lions en Grèce).
 Le TYPHON grec, père de la Sphinge, sera associé au SETH égyptien.
En effet, à la XIXème Dynastie, c'est la tête de
SETH, le maître du tonnerre, de la foudre et du désordre
,
et non plus celle du roi solaire,
qui devient la tête du Sphinx
(sur l'Obélisque de SETI I, vers -1280).


seth et seti I

C'est bien avant sa récupération dans la mythologie grecque,
puis romaine avec l'empereur AUGUSTE,
augustus
que le Sphinx a incarné symboliquement 
la fusion du savoir et du pouvoir,
 la triade
des puissances cosmique, animale et humaine.
Paré du visage royal et du corps du lion,
il est celui qui déchiffre l'énigme de la puissance solaire.


Dans les cultures où la pensée magique prédominait,
la légitimité du pouvoir y est matrilinéaire, et l'inceste confus :
AKHENATON engrossa sa fille aînée MERITATON (âgée de 9 ans seulement),
qui mettra au monde un TOUTANKHATON
  stérile,
dont l'union avec sa soeur ANKHESEPA-ATON (de 5 ans son aînée),
ne produira que 2 foetus non viables....

Pas surprenant donc que Sigmund FREUD ait été fasciné par AKHENATON,
et que celà ait provoqué une controverse avec Carl Gustav JUNG.
Celui-ci avait eu l'indélicatesse de suggérer,
en
miroir du Complexe d'OEDIPE:
le Complexe d'ELECTRE (la fille d'AGAMEMNON).

Force est de constater que le triangle
incestueux
Psychanalyse-SIGMUND & ANNA

triadeSphinx Sigmund Anna

mime davantage le triangle 

fondling scene with Merytaten  Akhenaton  

Sphinx-AKHENATON & MERITATON
que le triangle SPHINX, JOCASTE & OEDIPE  ! 

  
La photographie la plus ancienne d'un Sphinx,
est probablement celle d'Armand de Banville, prise au cours de l'hiver 1863-1864. 

Photo; Armand de Banville 1863   Djedefre

Les traits du visage pourraient être ceux du Pharaon de la 4ème Dynastie, DJEDEFRE.
 
Vu d'en-haut, le jeu du soleil et des ombres est révélateur.

vu du ciel

 L'orientation 
du corps du Sphinx est "plein Est" :
sa face guette le lever équinoxial du soleil, comme le témoigne la magnifique
photo de Juan Antonio BELMONTE,  prise le 21 mars 2005



Mais ce n'est pas tout....
Si l'on considère
, grâce à GoogleEarth, l'ensemble du plateau de Gizeh,  on s'aperçoit que:

...au solstice d'hiver,
vu du Sphinx (GPS: E31.137° / N 29.975°),
le Soleil se lève à 4h 48' UT, sous l'azimut 117°, et....
 
....au solstice d'été, 
auréolant le Sphinx entre les deux grandes pyramides
le Soleil se couche 
à 16h58 UT, sous l'azimut 117° + 180° = 297°,
et le paysage mégalithique artificiel esquisse le hiéroglyphe "akhet" (horizon) !



voir   http://www.archaeometry.org/akhet.htm

  soleil couchant au solstice d'été / n.c.  

Cette magnifique photo a été  prise le 21 juin 2006 par Juan Antonio BELMONTE

A l'époque de KHEOPS, nous supposons qu'à l'emplacement actuel de
la tête du Sphinx, il y avait une butte-témoin sacrée au profil encore mal défini
(dans l'hypothèse que le visage du Sphinx est celui de son fils
DJEDEFRE)  
Curieusement  DJEDEFRE semble avoir tenté de réaliser ailleurs,
avec ses deux pyramides à Abou Rawash, vue depuis Héliopolis
la mise en scène mégalithique du hiéroglyphe akhet.
C'est KHEPHREN qui avec sa pyramide acheva d'ériger le paysage à Gizeh.

 Le hiéroglyphe "akhet" pourrait être une représentation de 
la triade sphinx - pharaon - soleil
et donc contemporain à ce grandiose projet paysagiste....

Suivirent 5 siècles d'oubli...
La renaissance du Sphinx attendra la 12ème Dynastie

     AMEN2      am3

                                   AMENEMHAT  II                                              AMENEMHAT  III  
   
Puis à nouveau suivirent 5 siècles d'oubli...

Avec la XVIIIème Dynastie, il y aura TOUTMOSIS IV
qui entrepris de désensabler le Sphinx de Gizeh.
La mode était relancée...


          hapshepshut    avec la reine HATSHEPSOUT, et

amenhotep3    AMENHOTEP III.



Au cours de sa 4ème année de règne, AMENHOTEP IV
 a du voir l'éclipse de soleil le   -1337.05.14
Sa magnitude a été de 0.94 sur Thèbes (E32.6 / N25.7),

AMENHOTEP IV a du l'interpréter comme
un signe de son père céleste ATON

(par contre, une éclipse totale aurait pu l'effrayer à mort...).
Le Pharaon décida alors de changer son nom en celui d'AKHENATON,
dissimulant, sous le culte monothéiste d'ATON, le culte de sa propre personnalité.

Et sur des frontons, AKHENATON se fit représenter comme le
Sphinx résolvant l'énigme d'ATON,  le signe envoyé par ATON à AKHENATON.

geneve  boston

hanover                                         atlanta

Leur texte est très explicite: " Qu'il construise l'horizon d'ATON à AkhetATON"

AKHENATON fit poser la première pierre du premier temple dédié à ATON
dans
 ce qui deviendra, au 7ème an de règne, sa nouvelle capitale
AkhetATON : "l'endroit où ATON se lève".

 KHEOPS, pour mettre en scène "Akhet KHUFU " au coucher du soleil au solstice d'été,
a du se lancer dans l'érection d'un paysage mégalithique sur le plateau de Gizeh.

13 siècles plus tard, AKHENATON suivit une voie beaucoup plus facile:
2 jours avant la 10ème Nouvelle Lune après l'éclipse de soleil
il "mit en scène akhet" au lever du soleil,
à 5 km d'un wadi approprié, au site appelé de nos jours Tell El-Amarna,


Le  -1336.03.02, à 4:34 UT, 31 jours et 20h avant l'équinoxe vernal,
de l'emplacement du petit temple d'ATON,  @ E 30.8960° / N 27.6452°,
sous un angle de 103°,
le Soleil se leva dans l'encadrement du wadi .
GoogleEarth permet de visualiser le wadi vu d'en haut et depuis le temple sous 103°.

Amarna Wadi horizon103deg
Marc GABOLDE montre, avec une photo à couper le souffle,
que
29 jours et 8 h avant l'équinoxe vernal de 2005,
le soleil levant apparaît magnifiquement dans l'encadrement du wadi

esquissant... le hiéroglyphe akhet ! 


Staging "akhet" at Tell-el Amarna

A AkhetATON, une stèle-frontière mentionne la date de fondation de ce temple :
"au lever du soleil du 13 Peret IV,  ry V,
(soit:
  -1336.03.02),

sphinx Amarna
Le Sphinx-AKHENATON orne des monuments d'AkhetATON,

sphinx2002

alors qu'à Gizeh (solstice d'hiver 2002), 
imperturbablement depuis 47 siècles,
le sphinx joue à akhet-akhet..
...


retour