Comment une  idole pré-pharaonique
 devient la tête du Sphinx

Léo DUBAL
dubal@archaeometry.org


Résumé:
La butte-témoin en calcaire dure du plateau de Gizeh,
possible sanctuaire  pré-pharaonique, 
 deviendra lors de la construction des pyramides la tête du Sphinx.
Ainsi, la butte-témoin conditionna ce paysage mégalithique.


  
La plus ancienne photographie des vestiges, aux traits de Sphinx,
de la butte-témoin sculptée de Gizeh
est probablement celle d'Armand de Banville,
 prise au cours de l'hiver 1863-1864. 

Photo; Armand de Banville 1863
Google Earth
, l'outil permettant enfin au chercheur l'e
xamen
des monuments archéologiques dans leur contexte
(bien qu'encore sous une seule condition d'éclairage)
nous a incité à cette réouverture de ce dossier:

Au 21 Décembre, au solstice d'hiver,
à Gizeh, E31.137° / N 29.975°,
le Soleil se lève à 4h 48' UT sous l'azimuth 117°
et illumine la face E-S-E de la butte-témoin.

  Au solstice d'été, le 21 juin à 16h58 UT,
le Soleil se couche, sous l'azimuth 117 + 180 = 297°.
auréolant le Sphinx entre les deux grandes pyramides
comme le témoigne la magnifique photo de Juan Antonio BELMONTE
 prise le 21 juin 2006.

  soleil couchant au solstice d'été / n.c.  
Ce paysage mégalithique crée le hiéroglyphe akhet .


Comme le fait observer Joseph DAVIDOVITS,
(page 67, "La nouvelle histoire des pyramides", 2004),
la tête géante du sphinx a été taillée dans un piton de calcaire dur
et gris de la fomation MOKKATAM,
Le reste de son corps fut sculpté, lui, dans la couche sous-jacente de calcaire tendre.
Depuis une dizaine d'années, on sait
que plus haut dans la vallée du Nil,
 à Nabta Playa, à 100 km à l'Ouest d'Abou Simbel,
des pierres dressées et menhirs ont été vénérés depuis 8000 ans.
http://1.bp.blogspot.com/_hBtvQKFNfrE/Sh9TUph5ZqI/AAAAAAAAAJ0/nzRkgI1ox2I/s1600-h/bauval.jpg http://kyotoobserver.vox.com/library/photo/6a00e398b11420000500fae8e29cd1000b.html

Il est donc plausible de supposer 
que le piton de Gizeh, situé à proximité du Nil  
ait été vénéré depuis l'antiquité pré-pharaonique.

Dans un deuxième temps, à proximité de ce site cultuel,
Khéops construisit sa pyramide,
elle aussi alignée plein Est.
Nous ne savons pas s'il pu, de son vivant,
 initier la construction de la seconde grande pyramide.
afin d'inscrire AKHET sur l'horizon.
Mais ce sera à Khéphren, celui à qui l'on attribue cette pyramide

En l'absence de reliefs, la seule solution était de construire le paysage...!
Heureusement que, comme le rappelle DAVIDOVITS,
le génial IMHOTEP avait déjà inventé la pierre agglomérée....

Si l'on examine plus en détail la carte-Google de Gizeh, 
il apparaît que 
la position relative des pyramides n'a pas été choisie au hasard.




Cet examen conduit aux constats suivants:


1. Le piton de roche dure de Gizeh, (aux traits anthropomorphes ?), 
a probablement été vénéré, comme une statue-menhir géante.
C'est à force de retouches successives, qu'il devînt une tête du Sphinx 
Ce site cultuel aurait préexisté aux pyramides, 
et en aurait même conditionné l'emplacement.
Le corps du Sphinx, taillé, lui, dans de la pierre tendre, pourait être
 d'une facture tardive, voire postérieure à l'érection des pyramides.
 Son ensablement l'a manifestement protégé de l'érosion.  

2. L'orientation  "plein Est" des trois grandes pyramides (ligne améthyste) 
est la même que celle du corps du Sphinx. Sa face guette lever equinoxial du soileil,
 c
omme le témoigne la magnifique photo de Juan Antonio BELMONTE
 prise le 21 mars 2005
 

3. L'arrête NE-SO (ligne verte) de la pyramide de Khéphren
 est alignée sur celle de la pyramide de Khéops.

4. La distance séparant le centre de la pyramide de Khéphren 
de celui de la pyramide de Khéops est telle que, vu du Sphinx, 
le Soleil au Solstice d'été (ligne rouge supérieure) 
se couche entre les deux pyramides.

5. Le hiéroglyphe "akhet" pourrait être une représentation de 
la dyade pyramidale Khéops-Khéphren
et donc contemporain à ce grandiose projet paysagiste.


6. Les coins S-E des trois grandes pyramides
sont alignés (ligne bleue)

7.  Le coin S-E de la pyramide de Mykérinos est, 
positionné sur la ligne de l'ombre (ligne rouge inférieure)
partant du Sphinx, au lever du Soleil au Solstice d'été, 


http://static1.bareka.com/photos/medium/200224/sphinx-summer-soltice-dawn.jpg
Etant donné qu'il n'y a pas d'intervisibilité entre ces deux points, 
la détermination par une visée de l'emplacement du coin SE de la 
3ème pyramide a nécessité un mat intermédiaire (une sophistication 
à la portée, semble-t-il des constructeurs des pyramides !).


Notons encore que dans cet article, intitulé 
"On the Orientations of Ancient Egyptian Temples",
Mosalam SHALTOUT, Juan Antonio BELMONTE et Magdi FEKRI,
dressent des constats concordants aux notres. 
Nous les remercions pour leurs commentaires et critiques.

retour