Le rêve-rébus du n° 14

Un nuit, Rosemarie rêva:
Elle se rendait seule à une soirée chez des amis,
puis elle décida de téléphoner à son mari pour qu´il la rejoigne.
La forme inattendue de la cabine téléphonique lui rappelait son propre sexe.
Elle commença à composer le numéro qui se terminait par "14",
mais, malgré ses essais répétés,
elle ne parvînt pas à le composer correctement jusqu´au bout.

Rosemarie souffrait de l´incompréhension de son mari pour sa féminité.
Malgré toutes ses tentatives de séduction (invitation à la rejoindre),
sa féminité (le n° 14, c´est-à-dire le 14ème jour du mois)
n´atteint pas son mari.

     Retour