Tanit:  

l'éclipse de Soleil du
30 avril -462

Léo Dubal
virtual laboratory for archaeometry

Les éclipses de Soleil caractérisées par l'association symbolique
Croissant + Disque
se retrouvent évoqués dans l'art lithique méditéranéen pré-romain
dans 2 variantes principales
A/    Croissant dominant le disque
B/    Disque dominant le croissant.
La variation dans le temps de ses variantes:

Avant qu'Hipparque de Nicée ne mesure la
distance séparant la Terre de la Lune
par l'observation simultanée
de l'éclipse de Soleil du 20 novembre -128,
à Alexandrie et sur l'Hellespont (près de sa ville natale),
je pense que le mécanisme d'occultation du Soleil par la Lune

n'était pas compris, et que dans l'imaginaire de l'époque
le croissant était un croissant de Lune !!, symbole matriarcal
&
et le disque, le disque solaire, symbole patriarcal.

En -474, les Carthaginois ont perdu leurs alliés Étrusques
après la défaite navale
à Cumes de ceux-ci, par les Romains.

Les prêtres de Carthage ont eu l’idée de profiter de l’éclipse de Soleil du

30 avril - 462
pour lancer le culte de Tanit, la nouvelle Déesse protectrice de la cité.
Afin de renforcer l'unité des carthaginois d'origine phénicienne
et ceux de l'arrière pays d'origine berbère, 
ce nouveau culte unitaire opta le double-langage
pour l'enregistrement de ses sacrifices rituels:
des dédicaces, essentiellement patrilinéaires, enrichie 
d'une iconographie essentiellement matrilinéaire !


Nous distinguerons 3 modes de représentation de la variante A
1/     couple croissant / disque visible
2/     croissant couplé à un disque invisible

3/     croissant couplé à la tête de Tanit (ou d'une urne cinéraire)  
 
et 1 mode pour la variante B néo-punique



1/    couple croissant / "disque visible"





 

                


  



  

    



 

   

2/    croissant couplé à un "disque invisible"

   



  

 



3/ croissant couplé à la
tête de Tanit (ou d'une urne cinéraire)

Au niveau graphique, 2 jeux de compas sont possibles:
certains lapicides choisiront D (le diamètre du disque)
comme une fraction de R (le rayon du croissant) :


d'autres choisiront R (le rayon du croissant)
comme un multiple du diamètre du disque

a: 154 / b: 132 / c: 129 / d: 141

 











 

 


 
 
 


 


 

 






Retour
néo-punique à la variante B
(d'obédience patriarcale)

 

Les tactigrammes de cette sélection proviennent de
l'Atlas tactigraphique des stèles de Carthage .
Il comporte 5 sections:
http://www.archaeometry.org/ap.pdf  :  Présentation & analyses                                
            ../api.html
Tactigrammes # 001 - 100
            ../apii.html :
Tactigrammes # 101 - 200
            ../apiii.html :
Tactigrammes # 201 - 300
           ../apiv.html :  Tactigrammes # 301 - 351


                   contact: dubal @ archaeometry.org

                                                               back