Le Secret de la Mandragore

Pierre Vivargent
non à la censure @ free.fr



Cette mandragore, avec laquelle je co-habite depuis 1957 a, 
m'a-t-on dit,
été recueillie par une sorcière,
au plus profond d'une forêt serbo-croate,
sous un gibet, sans doute.
Comme toute Mandragore, elle aussi a son secret,
un bien singulier secret:  le secret des métamorphoses
d'un curieux personnage, né en 1892 sous le nom de Josip Broz.



  En 1935, il se mue en Tito.
En 1937, il est Brigadiste-internationaliste et perd ...
son avant bras gauche
sur le front républicain, en Espagne.

En 1943, il est le Maréchal Tito.
En 1956, il est le Non-aligné, qui divertira ses hôtes,
les Nasser, Nehru, Nkruma, Sukarno, toute la "crème" du tiers-mondisme,
en leur jouant du piano... toujours des deux mains ! 
Il est vrai que les hagiographes de ce roi de la métamorphose
mentionnent brièvement la visite, en 1944, de Randolph Churchill, 
fils du Premier Ministre de Sa Majesté, l'Anti-bolchevik virulent Winston Churchill,
au Partisan Tito, alors qu'il traverse une période particulièrement difficile.
 

Par contre, est passé sous silence l'épisode tout aussi troublant,
relatant la visite obligée du Maréchal dans son village natal de Kumrovec,
et lorsque
la vieille Marija 
Javoršek n'a pas reconnu son Josip...

Autre secret, autre époque...
 Nefertiti offre un plant de mandragore à Akhenaton



Retour