Mission scientifique "Éclipse du 04 décembre 2002 / Eclipse do Sol 2002"
Mavinga, Prov. Cuando Cubango, Angola

MAVINGA...46 sec

S 15.7921°  /  E 20.3597°  /  alt 1184 m
04/12/2002
    07:02:45 - 07:03:31 (local time)  

vla, the virtual laboratory for archaeometry
was there, 6881 km from Soulages. LD reports:



Invitée par le vice ministre de la Science et de la Technologie
et par le gouvernement angolais une mission scientifique d'observation
de l' éclipse totale du 4 décembre 2002 a été organisée
par Serge Koutchmy, Directeur de recherche au IAP-CNRS,
avec le soutien de la Mission Française de Coopération en Angola.
Des scientifiques originaires de 11 pays, dont la Suisse, y ont participé.
Cette "mission éclipse" a été conduite par Serge Koutchmy et Jean-Yves Daniel,
les deux auteurs de la récente monographie Éclipses Africaines.
L'observation, depuis le sol, de la couronne solaire
est le complément, très occasionnel mais indispensable,
de la prise d'images par la station spatiale SOHO.

Compte tenu de la singularité de chaque éclipse,
notre intérêt spécifique est d'établir plus clairement la relation entre
les représentations graphiques, résultant du système oeil-cerveau, et
les photos, résultant de systèmes optoélectroniques très divers.

     

   Le 4 décembre 2002, à Mavinga
                     05h09
' (heure locale, c.à.d. UT + 1h) :

 photo : L. Dubal

Le soleil émerge sur le toit des cases 10 minutes après son lever. A part quelques nuages à l'horizon,
tout laisse présager d'excellentes conditions d'observation de l'éclipse.

D'après le tracé de la zone de totalité  (calculé avec 5MCSE)
,
Mavinga est située à quelques 10 km à l'intérieur de cette zone de 55 km de largeur,
l'heure locale prédite est  07:03:12, et la durée de 42 s, en accord avec nos observations,
bien que l'horloge de la caméra ait eu 7 s d'avance par rapport à la rétroprédiction.

                      06h04' :   Le premier contact est bien visible.

                     06h54' :

m65400.jpg (14517 bytes)

Dix minutes avant la totalité, des nuages épais "éclipsent", avant l'heure, le soleil:
les perspectives d'observation sont des plus pessimistes, et, seul, un palmier défie encore les éléments.

Les nuages défilent, car un vent frais s'est levé et, même l'effet "chair de poule" sur la peau,
dû à la rapide chute de température (effet très sensible à Chabla le 11.08.99), ne sera pas au rendez-vous.

    
                     07h02'45" :

photo : L. Dubal


Chance à la totalité !
une déchirure dans les nuages laisse apparaître
"nos acteurs accouplés", sur le terrain d'observation.

                      07h02'56" :

photo : L. Dubal

La couronne solaire est très difficile à photographier même avec du matériel semi-professionnel...


                  07h03'01" :

m70301.jpg (3654 bytes)

Sa délicate structure, si distincte à l'œil nu, n'est que suggérée sur notre cliché numérique.

    

                  07h03'14" :

photo: L. Dubal   

                 07h03'31" :

photo: L. Dubal

Entre le début et la fin de la totalité, il nous semble que seules quelques secondes se sont écoulées,
disons vingt pour être généreux, mais c'est 46 secondes.
Comparé au 2'30" de Chabla, en 1999, c'était vraiment bref.

                07h05' :

photo: L. Dubal

A peine la totalité terminée, le 1er précieux souvenir,
obtenu avec l'équipement du IAP, apparaît sur l'écran du portable.
Cliquez pour voir la photo de l'écran : elle ne donne, bien sûr, qu'un pâle reflet
de cette magnifique capture de la totalité, aux environs de 07h03'00".
.
Leçon # 1: les performances de l'œil sont telles que seul un appareillage sophistiqué
- celui du IAP , par exemple - parvient à rendre ce que voit l'œil nu.

                07h13' :

photo: L. Duibal

Croissants de soleil  a la camera obscura:
deux trous, de 1 mm de diamètre, distants de 13mm, percés dans une feuille opaque,   produisent,
sur un écran blanc à 20 cm, une image inversée de la source lumineuse,
en l'occurrence,  le soleil,  encore fortement éclipsé.

 

               07h14' :

Photo: Mohammed Loucif

Le doyen d'âge des missionnaires déguste encore un croissant...

  

beaucoup plus tard....  Cliquez pour voir le photomontage SOHO de la couronne,
photographiée depuis l'Australie, et des photos, prises à partir de la sonde spatiale SOHO.

A propos de l'éclipse vue d'Australie, ne manquez pas

Fred Bruenjes animated eclipse
les
magnifiques photos de Fred Bruenjes.

Léo DUBAL virtual laboratory for archaeometry

contact

back

08/16/03 17:56