Art rupestre pré-colombien à Cuba:

CB, la cueva del Behique
 W77.755636° / N21.584688°

Reportage: @rtefact 

Les peintures rupestres des grottes de la Sierre de Cubitas,
  ont
été relevées par Antonio Nuñez Jimenez
 et publiées en 1975 dans son ouvrage "CUBA: Dibujos rupestres".
L'ensemble des photographies de notre mission 2004 a été édité à

http://www.archaeometry.org/cubitas.htm 
C'est seulement en février 2016 que nous avons eu
l'opportunité de visiter la grotte Pichardo (-Moya), anciennement
dite Cueva Grande ou Cueva del Indio.
Nos observations nous ont ammenés à la re-nommer :
"CB - La Cueva del Behique".
CB est localisée dans le
Cerro de Tuabaquey qui domine,
de ses 320 m d'altitude, toute la Sierra de Cubitas.



Le Cerro de Tuabaquey / Photo: Lázaro David Najarro Pujol

CB est située à  500 m à l'ouest et à mi-hauteur
 
du sommet du Cerro de Tuabaquey.
GoogleEarth permet de situer l'emplacement de CB.
Nous avons complété le composite par
l'angle de vision offert depuis le fond orné de la grotte.

CB dépend de la Réserve écologique Limones-Tuabaquey.
Depuis l'aéroport de Camagüey, il faut emprunter
la Carretera Sierra Cubitas jusqu'à
Pese de Luca, et à la
bifurcation suivre 10 km la piste vers Semado,
4 km avant l'Embalse Maximo.
La montée depuis la base du Cerro à l'entrée de la grotte est ardue:
120 m de dénivellé raide sur une roche calcaire coupante.



Photos:
Lázaro David Najarro Pujol

Son accès étant difficile, il est douteux que CB ait pu
servir d'habitation,  mais elle a certainement servi de refuge
aux révolutionnaires, et a été visitée
- au prix de dommages collatéraux ! - 
pour la collecte du guano de chauves-souris.


Léo Dubal, Monique Larrey et notre guide
Yudiel Alarcón 
à l'entrée de CB  (Photo: 
Lázaro David Najarro Pujol)

Dans l'ouvarge cité d'A. Nunez Jimenes, p. 377,
sont reproduits les relevés effectués en 1956
par l'Université centrale de Las Villas, sur lesquels nous avons
surajouté l'ouverture angulaire depuis la paroi ornée.




Sous l'hypothèse de l'exactitude de l'orientation de ces relevés,
l'orientation de l'ouverture permet d'identifier
les heures d'exposition à la lumière solaire directe
de la paroi ornée à l'aide des tableaux à

http://www.timeanddate.com/sun/cuba/camaguey

date               heure

27.01               17:45-18:00
12.03               18:00-18:15

29.09               18:45-19:00
  13.11                   
17:10-17:30
 

Ces 2 périodes d'exposition potentielle
de 6 semaines pré- et post-équinoxiale
offrent, au coucher du Soleil,
lorsque le ciel est dégagé,
un spectacle rarissime dans l'art rupestre
.
Le 11 février 2016, nous avons visité
le site 8 heures trop tôt, par manque d'information.
Notons par ailleurs que le rideau de végétation
devant l'entrée limite l'éclairage solaire directe.

En outre, la difficulté d'une redescente après le coucher du soleil
est à prendre en considération. 


Notre photo a donc été prise à la lumière artificielle.
Á l'aide du logiciel D-Stretch, la partie droite décolorée
a pu être mise en valeur.


Le motif de gauche est typique du style céramique qui
se retrouve à proximité dans la grotte Maria Teresa,
voir http://www.archaeometry.org/cubitas.htm

Cette composition picturale précolombienne est l'oeuvre
des indiens Ciboney (en arawak: ceux qui habitent des grottes).
Les Ciboney forment un sous-groupe des indiens Taïno.


Chez les Taïno, à côté du
cacique ( chef de la communauté),
le Béhique (le chaman) est, lui, chargé des relations
entre les hommes
et les forces de la Nature
d'apparence surnaturelles à leur yeux.
Nous faisons l'hypothèse que cette peinture représente
un Béhique qui communique à heures fixes avec le Soleil,
d'où notre dénomination de la grotte Cueva del Behique.

L'intérêt exceptionnel de cette représentation d'un Béhique est
l'utilisation de 3 graphèmes iconiques:

o    le graphème champignon hallucinogène Psilocybe cubensis,
présent dans l'art rupestre voir
http://www.archaeometry.org/drug.htm


o   le graphème paire de sandales
représentée dans l'art rupestre
par la semelle et ses liens,
voir
http://www.archaeometry.org/footprint.html



o    le graphème dit grano de café

   voir http://www.archaeometry.org/graphemes.pdf 
mériterait d'être re-nommé caury
étant donné que le café n'a été introduit
à Cuba que des siècles plus tard.

         


Le choix de ces trois graphèmes iconiques pour cette
composition complexe à la Giuseppe Arcimboldo
est tout à fait remarquable dans une société dite sans écriture.
Ils confèrent à cette représentation du Béhique
les dimensions:
transe,
marche,
océan.
Depuis sa paroi, ce Béhique
contemple non seulement
les plaines camagüeyennes, mais encore
la disparition du Soleil sur l'horizon
un nombre de jour remarquablement élevé
considérant que sa paroi est à 18 m
à l'intérieur de la grotte.

Lors du 2ème séminaire de septembre 2004
sur le Patrimoine Archéologique des Caraïbes,
les "Cuevas de la Sierra de Cubitas" ont été inscrites
dans la liste préliminaire de l'Unesco
http://whc.unesco.org/documents/publi_wh_papers_14_fr.pdf?#page=130.
A notre avis, l'intérêt exceptionnel que présente CB,
justifie déjà à lui seul une telle reconnaissance.


Back